Le traitement des allergies en urgence dermatologique

Le traitement des allergies en urgence dermatologique

L’allergie est généralement un dysfonctionnement du système immunitaire. A cet effet, le corps humain identifie une substance particulière appelée allergène et la considère comme un envahisseur externe qui libère des substances inflammatoires, entre autres l’histamine qui agit au niveau des tissus.

allergies.jpg

A ce stade déjà, il est plausible d’avoir besoin d’urgence dermatologique.

Les symptômes qui requièrent l’urgence dermatologique

Les symptômes résultent de la zone du corps où l’histamine est libérée. Le nez, les yeux, la peau en général peuvent développer les symptômes de l’allergie. Au début, le sujet sent la gêne et l’inconfort sans gravité. Pour d’autres sujets, les réactions allergiques peuvent être plus graves et mettent la vie en danger, par exemple des crises d’asthmes.

crises-dasthmes.jpg

En tout cas, les manifestations des symptômes d’allergie sont très variables, ainsi que leur complexité et leur  sévérité. Les yeux peuvent être irrités, de l’eczéma peut apparaître et couvrir certaines parties du corps, le sujet peut manifester des rhinites, des conjonctivites, des vomissements et des diarrhées, peut-être même de l’anaphylaxie ou de l’hypersensibilité aux allergènes. Il est possible qu’il y ait une inflammation pulmonaire.

Le traitement en urgence dermatologique et les recommandations aux patients

A noter que l’urgence dermatologique ou les soins d’urgence de la peau font partie intégrante des activités courantes d’un dermatologue au niveau d’un centre hospitalier ou d’une clinique privée. Le responsable de l’urgence dermatologique procède tout d’abord au diagnostic de l’allergie en récoltant les symptômes et le contexte lors de l’apparition de l’allergie. Il évalue la gravité afin de pouvoir ordonnancer le bon traitement. Il s’informe sur l’histoire allergique de la famille et essaie de déterminer l’allergène afin de proposer des mesures adéquates. Un test cutané rapide peut être réalisé, l’urgentiste qu’est le dermatologue pique la peau du patient avec des allergènes suspectés, sinon il peut impliquer du sparadrap contenant d’allergènes suspectés pendant 48 ou 72 heures.  Les traitements  dépendent en effet des résultats des tests, y compris les antihistaminiques, les corticostéroïdes, l’immunothérapie, l’homéopathie, etc. Des traitements post urgence dermatologique peuvent être donnés.  En guise de recommandation, le patient est informé sur les diverses sources et origines de l’allergie. Selon la détection des allergènes en cause et les expositions auxquelles le patient peut être confronté, il lui est conseillé d’éviter autant que possible ces substances.

Author: Julien Jacquet

Share This Post On